PASSION SELON SAINT JEAN

samedi 21 mars 2015

LA PASSION SELON SAINT JEAN DE J.S. BACH A ATH LE 21 MARS 2015
Le samedi 21 mars 2015 à 20h00, c'est dans le cadre magnifique de l'église Saint Julien
d'ATH que les Rotary-clubs de Lessines et de Ath, réunis pour la circonstance, offriront
deux semaines avant le week-end pascal un concert de saison et de prestige, en
proposant au public de venir écouter l'un des chefs-d’oeuvre de JEAN SEBASTIEN BACH,
la PASSION SELON SAINT JEAN (BWV 245 ), interprétée par L'Orchestre Hainaut-
Picardie, sous la direction de Michel Van Den Bossche.
L'OEUVRE
Créée le 7 avril 1724 en l'église Saint Nicolas de Leipzig, où le compositeur était
arrivé au poste de « kapellmeister » l'année précédente, elle est la première écrite
par Bach, avant la passion selon Saint Mathieu, créée en 1727. La passion selon
Saint Jean est une oeuvre qui interprète de façon poétique l'épisode fondamental
de l'évangile qu'est la passion du christ, en la fragmentant en plusieurs scènes : l'
Arrestation - Jésus devant les chefs des prêtres - Jésus devant Pilate – la
Crucifixion – la Mise au tombeau. Bach respecte ce schéma, en terminant chaque
épisode par un choral et en ménageant après le deuxième tableau une pause
destinée au sermon prononcé par l'officiant.
La passion selon Saint Jean est une oeuvre qui frappe par son unité, son intimité, et
son intériorité, qui en font une oeuvre dramatique exceptionnelle, où les arias
commentent et illustrent le texte biblique, et les chorals le reprennent. Bach, en
homme de son époque, a su concilier sa foi (luthérienne) avec une certaine
théâtralité : son art est un art du discours et de la rhétorique, un art de la parole. Il
s'agissait avant tout, dans son esprit, de faire entendre la parole donnée par
l'évangile et donc de mettre en forme le drame signifié par le texte. On est là en
plein dans une esthétique baroque, telle qu'elle se pratiquait dans toute l'Europe, à
commencer par l'Italie, depuis le XVIIe siècle et au coeur des innovations musicales
introduites à l'initiative des Jésuites, puisque cette esthétique incluait tous les
domaines de l'art.
L'Orchestre :
L'Orchestre Hainaut-Picardie est un orchestre professionnel belge formé en 1988
de musiciens diplômés de nos différents conservatoires royaux et dirigé par son
fondateur Michel Van den Bossche. Cet orchestre, devenu professionnel et
permanent, joue devant les publics les plus variés. Cet ensemble donne de
nombreux concerts en France, en Allemagne et en Belgique. Il participe à plusieurs
enregistrements radiodiffusés et télévisés sur des chaînes belges et françaises.
Son répertoire s'étend de Vivaldi à la musique du XXe siècle, laissant une large
place à la musique belge.De géométrie variable en fonction de son répertoire,
l'orchestre peut se produire depuis la petite formation baroque de treize musiciens
jusqu'à la grande formation symphonique. L'orchestre dispose d'un Quatuor à
cordes et d'un Ensemble de cuivres. L'orchestre présente des spectacles
musicaux originaux, tout en restant fidèle à son idéal, celui d'allier
professionnalisme et convivialité.
Direction musicale :
Michel Van den Bossche est né le 25 avril 1953 à Bruxelles (Forest). Après ses
humanités, il fait des études musicales au Conservatoire de Mons où il obtient
notamment le diplôme supérieur d'orgue. Organiste concertiste international, chef
d'orchestre et de choeurs, pédagogue, il est titulaire des orgues du Collège Saint-
Michel à Bruxelles, des orgues de l’église Saint-Nicolas d'Enghien et de l'église
Saint-Martin à Ath.
Passionné par la musique et souhaitant la partager avec le maximum de public lors
de ses concerts, sa préoccupation est de faire découvrir la musique à ceux qui ne
la connaissent pas dans un esprit de convivialité et d'échanges, éléments
essentiels à tout projet artistique. Ses compétences et son idéal sont au service de
l'Orchestre Hainaut-Picardie. Sa gentillesse et sa motivation génèrent une
ambiance de travail créative au sein de l'orchestre. On y allie exigence et
gentillesse dans le propos et la façon d'aborder le répertoire des grands maîtres.
Organisateurs :
ROTARY CLUB DE ATH ET DE LESSINES


But

Une organisation commune du Rotary Club d'ATH et du Rotary Club de LESSINES à l'Eglise Saint Julien au profit de Saint Vincent de Paul d'ATH et de LESSINES  ainsi que de POLIO +  


Informations générales

La Passion selon saint Jean (Passio secundum Johannem), BWV 245, est une œuvre de Jean-Sébastien Bach, qui relate la Passion du Christ d'après l'évangile de Jean.
Elle constitue, avec la Passion selon saint Matthieu de Bach également, l'apogée d'une très ancienne tradition remontant au Moyen-Âge consistant à chanter la passion du Christ pendant la semaine sainte.
Cette passion est constituée d'une alternance de récitatifs et de chœurs relatant la passion, dans laquelle viennent s'insérer des ariosos, des aria et des chorals venant apporter des réflexions théologiques aux événements.
Deux chœurs libres monumentaux encadrent l’œuvre, qui est divisée en deux parties principales, entre lesquelles pouvait prendre place un sermon.
Les quatre Évangiles racontent la Passion du Christ, mais on ne connaît que deux mises en musique de cet épisode par Jean-Sébastien Bach : celle de saint Jean et celle de saint Matthieu. Des versions des passions selon saint Marc et saint Luc ont été partiellement retrouvées. 


Documents joints