Visite exposition "De la Nakba à la Naksa / De 1948, 1967 à aujourd'hui" suivie de la réunion statutaire

lundi 15 octobre 2018 18:30, Centre culturel René Magritte rue des 4 Fils Aymon 21 7860 Lessines
Affiche conférence sur la PalestineAffiche conférence sur la Palestine

Inauguration de l'exposition "Palestine : 1948 NAKBA – 1967 NAKSA – Aujourd’hui"

Le centre culturel  René Magritte de lessines organise une visite commentée de l'exposition de photographies consacrées à la Palestine pour notre club  ce lundi 15 octobre 2018 dès 18H30.

Cette visite sera suivie de notre réunion statutaire. 

 


Compte rendu

Focus sur l'expo : contenu et photographes

Présentation de l'expo

Le groupe PJPO (Paix Juste au Proche-Orient) de Ittre, actif depuis de nombreuses années, est à l’initiative d’une exposition de photographies réunies à l’occasion des 70 ans de la création de l’État d’Israël et des 50 ans de la Guerre des Six Jours. Les photographes présentés ont couvert avec engagement et une grande force d’expression ces événements et leurs conséquences toujours actuelles, car elles ont bouleversé la vie quotidienne des Palestiniens.

Cette exposition se veut à la fois engagée, pédagogique et artistique.

Avec des photographies de :

Gilles Caron, photographe français et reporter de guerre. Il a photographié la Guerre des Six Jours.
Vincent Verhaeren a voyagé pendant 33 ans pour la RTBF, a été 11 fois en Palestine. Il était en reportage lors de la Guerre des Six Jours.
Charles Henneghien a réalisé plusieurs reportages en Palestine et en Israël entre 1996 et 2013.
Anne Paq est une photographe française indépendante et membre d’Activestills, un collectif de photographes engagés, basé en Palestine/Israël : activestills.org
Véronique Vercheval a réalisé de nombreux reportages en Palestine, et a notamment publié le livre “Palestine, Carnet de notes” aux Editions Labor.
Virginie Nguyen Hoang est co-fondatrice du Collectif HUMA, membre du Studio Hans Lucas. Elle a réalisé de 2014 à 2016 le reportage «Gaza, the aftermath», et s'est rendue à Gaza lors de la "Marche du retour" en mai 2018.
Raymond Saublains a accompagné plusieurs missions de solidarité en Palestine et en Israël, et a photographié des groupes de militants en Belgique.
• Et François Sivine, auteur d’une sculpture représentant Handala, icône de la résistance palestinienne créée par Naji al-Ali mort assassiné pour ses dessins en 1987.

À l’exception des photographies de la Nakba en 1947-1949, et de la Guerre des Six Jours en 1967, toutes les photographies de l’exposition ont été prises entre 2005 et 2016.

Ces visites commencent par une brève séance introductive suivie d’un échange sur les thématiques de l’exposition.


NAKBA et NAKSA 

L'exode palestinien de 1948 fait référence à l'exode de la population arabe palestinienne qui se produisit pendant la guerre israélo-arabe de 1948. L'événement est commémoré dans la mémoire collective palestinienne en tant que Nakba (al-Nakbah, lit. « désastre » ou « catastrophe »).

Durant cette guerre, approximativement 700 000 Arabes palestiniens fuient vers les secteurs de contrôle arabe et les pays arabes voisins. Ils se voient de manière générale refuser le droit au retour à la suite de l'échec des accords de paix. Approximativement 400 villages arabes sont abandonnés, évacués ou détruits. Leurs descendants sont aujourd'hui plus de 5 millions de réfugiés palestiniens.

Le jour de la Naksa, le 5 juin de chaque année, est un jour de commémoration du Peuple palestinien. Il marque l'exode de 300 000 Palestiniens qui accompagna la victoire israélienne lors de la guerre des Six Jours en 1967 et au cours de laquelle Israël prit le contrôle notamment de la Cisjordanie, de Jérusalem-Est et de la bande de Gaza.